Transport

Les vidéos et textes de nos interventions dans le domaine du Transport en 2019.

 

SESSION BUDGETAIRE FEVRIER 2019

Pacte d’ accessibilité

Intervention de Mona Bras

 

 

« Mr le Président,

Chers collègues,

Jeudi 7 février 2019 , le débat autour de ces deux pactes s’ inscrit au moment où nous entrons dans l’ année du Cochon de terre dans le calendrier astrologique chinois. Ne riez pas, c’ est très sérieux car cette année devrait être fructueuse, annonçant la prospérité et la fécondité dans tous les domaines.

Si nous mettons en perspective le contenu de ce pacte d’ accessibilité et de mobilité pour la Région Bretagne, et le pacte idéal qui aurait repris nos contributions passées et actuelles : je citerai la contribution bretonne à l’ acte 3 de la décentralisation ; nous pourrions dire que certes nous n’ avons pas tout ce que nous souhaitions, mais ne sous-estimons pas ce qui a été obtenu, et prenons avec bonheur ce qui nous vient.

Nous apprécions à leur juste mesure les avancées obtenues depuis le discours du Président Macron à Quimper en 2017. Certains diront que nous avançons à tout petits pas, mais nous avançons. Et les Régionalistes veulent saluer ici le travail mené d’ arrache-pied par notre Président Loïg Chesnais-Girard et notre V-P Gérard Lahellec qui a littéralement mouillé la chemise pour défendre les intérêts de la Bretagne et de ses habitants actuels et à venir. Gérard Lahellec parle régulièrement des toutouriennistes. Ces derniers pourraient dire méprisants : « Ce Pacte c’ est trois fois rien ! ». Mais justement, comme l’ aurait dit Raymond Devos : « trois fois rien c’ est mieux que rien du tout » et je rajouterai que le Pacte d’ accessibilité et de mobilité pour la Bretagne, ce n’ est pas rien.

Non, nous n’ aurons pas le Grand soir mais la multiplication de petits matins, et tout le monde sait qu’ il vaut mieux 1 tiens plutôt que deux tu l’ auras.

A la Prévert : Aéroports de Rennes et de Qumper ; lignes ferroviaires et dessertes du Finistère tant par le Nord que par le Sud de la Bretagne, axe ferré Rennes-Redon-Nantes ; RN 164 et intégration par l’ Etat des ports bretons de la façade Nord dans le RTET surtout dans le contexte du Brexit.

Que ce Pacte et sa mise en œuvre soit l’ opportunité de penser à l’ obsolescence de nos modèles d’ étalement urbain et de leurs mobilités contraintes ; l’ opportunité pour la Bretagne de passer de l’ obsolescence à la résilience sociale, territoriale, fiscale…

« Tamm ha tamm, tu a vagez da Yann », « petit à petit Yann quitte la barboteuse pour le pantalon ». Autrement dit, un petit pas vers la décentralisation. »